Le problème de dpc watchdog violation est très courant sur les systèmes d’exploitation Windows (7, 8, 10 ou 11). Il s’agit d’un plantage complet de l’ordinateur qui entraîne l’apparition d’un écran bleu. La plupart des utilisateurs de Windows ont sûrement déjà rencontré ce problème usuel. Comment résoudre le problème de watchdog violation ? Lisez cet article jusqu’à la fin et vous connaîtrez toutes les stratégies pour faire face à ce problème.

le problème de watchdog violation

Partie 1 : Qu'est-ce que l'erreur de watchdog violation DPC ?

Encore appelé bluescreen of the death (BSOD) ou écran bleu de la mort (en français), le dpc watchdog est un plantage qui survient souvent sur un PC et qui le contraint à redémarrer. Cette situation peut survenir pendant l’utilisation de votre ordinateur (travail, jeu, surf, streaming, etc.). Cette erreur est extrêmement frustrante et dérangeante, surtout lorsqu’elle elle se produit régulièrement.

Sur les ordinateurs Windows 10, le bsod dpc watchdog survient généralement lorsqu’il y a une anomalie du système, ou alors lorsqu’il n’a pas été mis à jour correctement vers la version la plus récente. Il s’agit donc en réalité d’un problème matériel.

Après avoir installé un nouveau logiciel ou un nouveau périphérique sur votre PC, l’erreur d’écran bleu peut se déclencher. Nous allons vous présenter les symptômes avant-coureurs de ce souci technique et les causes du problème bsod.

Partie 2 : Quelles sont les causes de l'erreur de watchdog violation DPC dans Windows 10 ?

De nombreuses causes peuvent expliquer l’existence du dpc watching violation sur un PC :

  • Les conducteurs obsolètes : si vous n’avez pas fait de mise à jour récente des conducteurs, l’erreur dpc watching dog peut survenir.
  • Incompatibilité des périphériques : si Windows n’est pas compatible avec le périphérique que vous avez installé.
  • Firmware désuète du SSD : si le micrologiciel n’est pas à jour, il est probable qu’il y ait incompatibilité avec votre PC, entraînant le dpc_watchdog_violation.
  • Vous avez mal effectué la configuration des anciens pilotes ou ils sont altérés.
  • Les fichiers du système d’exploitation sont altérés par des malwares ou des virus.
  • Le registre a été corrompu par des nouveaux changements logiciels.
  • Suppression ou altération des fichiers du système après installation d’un logiciel ou d’un pilote.
  • Nouveau matériel mal installé, entraînant un conflit au niveau du pilote.
  • Corruption de la mémoire de l’ordinateur.

Si vous êtes confronté à une erreur de type watchdog windows 10, découvrez quelques solutions pratiques pour régler les différentes causes de problèmes.

Partie 3 : Comment réparer l’erreur de violation de DPC WATCHDOG ?

Il existe diverses méthodes de réparation de l’erreur watchdog windows qui dépendent de la source du problème.  

Méthode 1 Déconnecter tous les périphériques externes

Comme précisé dans la partie précédente, souvent, le fait d’installer un périphérique externe peut causer des soucis de compatibilité. Ainsi, une imprimante, un disque dur, une webcam, ou même un scanner peut être à l’origine d’un dpc violation watchdog windows 10.

Il vous suffit alors de déconnecter le périphérique installé pour vérifier si le problème de plantage d’écran est résolu. Ensuite, redémarrez l’ordinateur et vous saurez si le souci est réglé.

déconnecter le périphérique installé

Méthode 2 Vérifier la compatibilité du logiciel

En raison d’un périphérique matériel ou d’un logiciel incompatible avec le PC, le système Windows pourrait éventuellement se trouver corrompu. Cela peut occasionner une erreur dpc watchdog violation windows7, 8 ou10.

Si vous avez installé un logiciel suspect ou malveillant, il faudra le désinstaller de votre ordinateur. Pour cela, vous devez :

Étape 1. Cliquez sur l’icône « Windows» du clavier.

Étape 2. Appuyez sur « paramètres ».

choisir paramètres

Étape 3. Sélectionnez l’application suspecte à désinstaller.

Étape 4. Cliquez sur « désinstaller ».

choisir désinstaller l’application

Une fois l’application corrompue désinstallée, redémarrez le PC et vérifiez si le bsod dpc watchdog error a été résolu.

Méthode 3 Mettre à jour les pilotes d'affichage

Pour faire cette mise à jour, rendez-vous dans le gestionnaire de périphériques Windows et suivez les étapes suivantes :

Étape 1. Cliquez sur « Propriétés », puis « Pilote » et « Mettre à jour le Pilote ».

mettre à jour le Pilote

Étape 2. Sélectionnez la section « Rechercher un pilote sur mon ordinateur ».

Étape 3. Si des mises à jour des pilotes d’affichage sont disponibles, ils seront installés dans le système de manière automatique.

Méthode 4 Lancer la visionneuse d'événements

Pour savoir si votre ordinateur ou votre pilote rencontre un problème, il faut lancer la visionneuse d’événements. Cette option du système Windows 10 permet d’avoir un examen détaillé de l’ensemble des logiciels du PC. Pour accéder à l’Event Viewer, il suffit de :

Étape 1. Appuyez sur les boutons « Windows » + « X » et choisissez « Observateur d’événements ».

Observateur d’événements

Étape 2. Sélectionnez « Journaux Windows ».

Journaux Windows

Étape 3. Cliquez sur la section « Système » et une liste d’événements va s’afficher. Vous aurez alors un répertoire de toutes les erreurs survenues dans le système. S’il existe des dpc watchdog blue screen windows 10, elles vont s’afficher. Vous trouverez ainsi la cause du problème.

Méthode 5 Configurer le pilote du contrôleur SATA AHCI

En changeant de pilote SATA AHCI, il est possible de résoudre définitivement le problème de violation DPC Watchdog en un clin d’œil. Il vous suffit de suivre les étapes suivantes pour modifier le contrôleur SATA AHCI standard :

Étape 1. Appuyez sur les boutons « Windows » + « X » à la fois et choisissez le gestionnaire de périphériques au niveau du menu.

gestionnaire de périphériques

Étape 2. Choisissez les contrôleurs IDE ATA/ATAPI.

Étape 3. Cliquez sur le contrôleur AHCI SATA et sélectionner le volet « Propriétés ».

Étape 4.Cliquez sur l’onglet « Détails du pilote ».

Étape 5. Vérifiez que « Storahci.sys » apparaisse dans la liste des pilotes et cliquez sur « OK ».

la liste des pilotes

Étape 6. Puis, cliquez sur « Mettre à jour le pilote ».

Étape 7. Cliquez la rubrique « Choisir parmi la liste des pilotes disponibles sur mon ordinateur ».

Choisir parmi la liste des pilotes disponibles

Étape 8. Sélectionnez « Contrôleur AHCI SATA standard » et appuyez sur « Suivant ».

Étape 9. Enfin, redémarrez votre PC pour prendre en compte les modifications.

Si le problème dpc_watchdog_violation vient du contrôleur AHCI SATA, normalement, le problème devrait être résolu. Si ce n’est pas le cas, il est temps d’appliquer la méthode suivante.

Méthode 6 Mettre à jour le firmware d'un SSD

Si l’on utilise souvent un SSD pour accroître la vitesse de traitement et les performances de l’appareil, cela peut engendrer des problèmes de violation du dpc code. En effet, si le micrologiciel SSD est incompatible à la machine, cela peut créer un écran bleu.

Pour résoudre cette anomalie, il faut mettre à jour le firmware SSD à jour en se rendant sur le site web du fabricant du logiciel. Téléchargez et installez la version récente du firmware et redémarrez le PC.

Méthode 7 Vérifier les erreurs système

Un problème au niveau du système d’exploitation peut causer la survenance d’une violation dpc watchdog windows 10. Ces erreurs peuvent corrompre le système. Pour y remédier, il faut lancer une vérification du hard disk (disque dur) selon les cas.

1 Par exécuter CHKDSK

C’est une des manières principales pour lancer l’utilitaire de contrôle du disque dur.

Étape 1. Lancez l’invite de commande administrateur (Windows + R).

Étape 2. Appuyez « cmd » dans l’espace de recherche, puis sur « OK ».

Étape 3. Vérifiez les erreurs du disque en saisissant « chkdsk c : /f » puis le bouton Entrée.

saisir cmd

Étape 4.Appuyez « Y » et valider.

2 Par exécuter SFC

Pour résoudre la violation dpc watchdog, rendez-vous dans l’invite d’administrateur (Windows + R), saisissez « sfc /scannow » et patientez pendant un moment.

Si le scan ne retrouve aucun fichier corrompu, fermez la fenêtre. Si des fichiers endommagés ont été trouvés, l’utilitaire va se charger de les réparer. Redémarrez votre PC et les changements seront enregistrés.

saisir cmd

3 Par utiliser DISM

En mode invite de commandes, saisissez le code « Dism /Online /Cleanup-Image /CheckHealth » et validez avec la touche Entrée.

Conclusion

Dans cet article, vous avez appris les différentes solutions pour résoudre le problème dpc watchdog violation en quelques étapes. Si vous appliquez minutieusement ces astuces, vos soucis d’écran bleu seront résolus sous Windows. Cependant, le problème bsod dpc watchdog entraîne souvent des pertes de données sur l’ordinateur.

Pour récupérer vos données perdues, nous vous recommandons le logiciel AnyRecover. Ce logiciel est capable de restaurer toutes les données perdues de votre ordinateur. Il vous suffit d’installer le programme sur votre PC!

Essai GratuitEssai Gratuit